La meilleure stratégie en cas de séparation d’un pervers narcissique

pervers narcissique

Je te partage ici un extrait de mon livre « Plus d’Amour » dans lequel j’évoque la stratégie à adopter lorsqu’on souhaite se séparer d’un pervers narcissique.

« Comme le dit Christel Petitcollin, le divorce d’avec un pervers narcissique manipulateur doit se préparer comme une évasion. Il est important de ne rien dévoiler de ses intentions au départ pour pouvoir justement se préparer comme je suis en train de le faire: mise en sécurité de nos affaires personnelles, constat devant huissier des biens communs, récupération de tous les relevés de compte du couple, constitution des différents dossiers en catimini. Mon but évidemment n’est pas de détruire Gabriel, ça ne me viendrait même pas à l’idée. Mon but est simplement de l’empêcher de me détruire. Chaque dossier est un coup de massue que je lui adresserais s’il s’aventure à me nuire.

Je pense que je suis enfin devenue cet aigle à l’œil perçant qui ne laisse absolument plus rien passer et qui est capable de passer à l’attaque lorsqu’est venu le moment d’attaquer. Oui, je suis devenue dure, impitoyable même, mais je sais que c’est pour le bien de tous. Alors bien sûr, voir Gabriel désemparé est un véritable crève-cœur. Mais je reste forte en me disant que le laisser plonger au cœur de sa douleur est le plus beau service que je peux lui rendre. J’ai enfin déposé mon tablier d’infirmière de service et ce n’est vraiment pas trop tôt. Ce besoin maladif de « sauver » les autres, et Gabriel en particulier, n’était en réalité que de la codépendance. Gabriel était accro à sa position de bourreau-victime et moi à celle de sauveuse. Nous avions nos petits shoots réguliers qui nous permettaient d’entretenir cette relation et d’éviter de plonger au cœur de nos ténèbres respectives. J’ai compris aujourd’hui qu’enfiler le tablier d’infirmière était pour moi l’occasion de prouver aux autres que je méritais leur amour. Il s’agissait d’un troc nauséabond où je me sacrifiais pour obtenir un peu d’amour en échange. Je sais à présent que l’amour ne peut émaner que de soi-même et que se positionner en sauveur prive notre partenaire d’un travail intime sur ses propres blessures. En fait, cette position dysfonctionnelle permet à tout le monde de garder des œillères sur ses blessures intérieures. »

Extrait du livre Plus d’Amour, disponible en version numérique sur Kindle

Rejoins le mouvement !

Inscris-toi à la Lettre d'Information et reçois un programme vidéo gratuit sur 4 jours pour cheminer vers la guérison et la liberté

envelope

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *