Quels sont les liens troublants entre l’éveil et la perversité ?

éveil et preversion

J’ai deux domaines d’investigation : la perversion et l’éveil

Cela peut paraitre a priori saugrenu de s’intéresser à deux sujets aussi étrangers l’un de l’autre.

Pourtant il existe des liens extrêmement forts entre ces deux thématiques et je vais tenter de t’expliquer cela dans cet article.

Car selon moi, On ne peut véritablement faire l’expérience de quelque chose, avant d’avoir fait l’expérience de son opposé

Par exemple, le chaud n’existe qu’en rapport au froid qui existe aussi. S’il n’existait que le soleil brûlant, et que jamais la température ne descendait et que jamais l’expérience du froid n’était possible, alors le chaud serait juste considéré comme normal, il n’y aurait même pas un terme pour le qualifier.

Ainsi, le chaud n’existe que parce que le froid existe aussi et nous faisons l’expérience du chaud parce que nous avons déjà fait l’expérience très différente du froid.

De la même manière, je n’ai jamais autant appris au sujet de l’amour qu’au contact du non-amour, c’est à dire au contact de personnes qui sont incapables d’aimer. De personnes qui confondent l’amour avec le contrôle, la possession et la destruction.

Avant d’avoir vécu dans chacune de mes cellules les conséquences de la perversion, je ne connaissais rien à l’amour.

D’ailleurs, les comportements du prédateur qui voulait tout contrôler de ma vie me semblaient être à cette époque des preuves d’amour.

Au final, avant d’avoir vécu tout le chaos et toute la douleur que génèrent ces attitudes contrôlantes et destructrices, je ne connaissais strictement rien à l’amour.

Aujourd’hui, je sais, et ce savoir est profond et viscéral parce que j’en ai fait l’expérience, que l’amour est l’exact opposé de tout cela.

Je te propose maintenant d’entrer dans la démonstration de ce que je viens d’énoncer. Et pour démarrer, nous allons prendre pour point de départ les deux fondements de l’éveil.

Quels sont les deux fondements de l’éveil ?

Dans une vidéo sur YouTube, Claudette Vidal, grande éveillée contemporaine, a dévoilé ses deux armes clés qu’elle utilise dans le cadre de son cheminement spirituel. Et ces deux armes, c’est l’amour et la conscience.

Qu’est-ce que l’amour ?

L’amour ici doit être pris dans son sens le plus pur. Il s’agit ici de l’énergie de l’amour. Et si je devais résumer ce qu’est cette énergie, je dirai que c’est l’énergie opposée à la résistance et au contrôle. Être dans l’énergie de l’amour, c’est ne plus résister aux gens et aux situations qui échappent à notre contrôle. Les individus éveillés baignent dans cette énergie de l’amour, c’est à dire cette énergie du lâcher prise et du non-contrôle.

L’idée ici, c’est de se laisser porter par le flot de la vie, ses mystères, ses incohérences, ses bizarreries, sans s’y opposer.

Jeff Foster, grand éveillé britannique contemporain, parle de « divine pagaille » pour qualifier le monde dans lequel on vit. Un monde bordélique, cacophonique, où rien ne se passe comme prévu.

Jeff Foster

Face à cette « divine pagaille », pour reprendre les jolis termes de Jeff Foster, un éveillé a appris à rester tranquille, en paix, le sourire aux lèvres. Il ne contrôle rien et il est en paix avec ça. Il ne cherche pas à forcer quoi que ce soit. Il se laisse porter sans résistance par la vie.

D’ailleurs, dans une de ses vidéo, Claudette Vidal expliquait qu’elle ne cherchait pas à savoir ce qui se passerait le lendemain et que ce qui allait se passer était finalement un mystère.

Elle fait ce que l’élan de la vie en elle la pousse à réaliser au jour le jour, mais elle ne cherche pas à contrôler quoi que ce soit.

Un éveillé est en paix au milieu de l’incontrôlable et ne cherche pas à se voiler la face en se racontant l’histoire qu’il contrôle quoi que ce soit. Il n’a pas besoin de se persuader qu’il contrôle quoi que ce soit pour être en paix

Voilà ce que signifie être dans l’énergie de l’amour.

Qu’est-ce que la conscience ?

La conscience, c’est la capacité de voir les choses telles qu’elles sont, sans se raconter de petite histoire au sujet de ces choses. Lorsqu’on s’éveille, on voit soudain les choses crument, comme si un projecteur était braqué sur elles.

Le truc étrange, c’est que l’éveil ne correspond pas à apprendre de nouvelles choses. Au contraire, ça consiste essentiellement à déconstruire tout ce qu’on tenait pour vrai.

En s’éveillant, on fait sauter toutes nos croyances et on se met à voir les choses telles qu’elles sont véritablement, pas telles qu’elles devraient être ni telles qu’on aimerait qu’elles soient.

Alors évidemment, cette conscience élargie qui caractérise l’éveil va toucher les personnes et les évènements environnants, mais également soi-même.

C’est d’ailleurs souvent le point de départ de l’élargissement de la conscience : la capacité à nous voir comme nous sommes véritablement, la capacité à embrasser dans la conscience toutes nos propres parts d’ombres, ces parties de nous qu’on avait jusqu’alors rejetées et la plupart du temps projetées sur des tiers.

D’ailleurs, c’est pour ça qu’un éveillé ne juge plus. Parce que le jugement ne lui est plus utile. Comme l’éveillé est entré en contact avec toutes ses propres zones d’ombres, parce qu’il a su les embrasser et les accueillir, il n’éprouve plus aucun besoin de juger ces mêmes zones d’ombre chez les autres.

Il est tranquille avec la noirceur qu’il constate chez les autres, parce qu’il sait que lui aussi a sa propre noirceur.

Voilà comment vit un éveillé. Dans l’énergie de l’amour et dans la conscience. Il avance sans résistance dans la vie, en ayant une conscience aiguisée sur lui-même et sur ce qui l’environne.

Comment ces deux armes s’opposent à la perversion ?

La chose juste hallucinante, c’est que les deux fondements de la perversion sont exactement opposés aux deux fondements de l’éveil.

Car les deux fondements de la perversion sont le non-amour et l’inconscience.

Le non-amour :

Le pervers narcissique ne sait pas aimer. Il sait posséder et contrôler, mais il ne sait pas aimer. Le pervers narcissique est dans l’énergie du non-amour. Comme je l’expliquais précédemment, l’énergie de l’amour c’est l’énergie de la non-résistance et du renoncement au contrôle.

Le pervers narcissique ne fait qu’essayer de tout contrôler et de tout soumettre à sa propre volonté. Par ailleurs, un pervers narcissique accompli cherchera sciemment à détruire sa proie. Il prendra du plaisir à la voir couler sous ses yeux.

L’inconscience :

En parallèle, le pervers narcissique baigne dans une obscurité profonde et opaque. Sa vision de la réalité est complètement déformée. C’est pour ça que j’appelle les pervers narcissiques les somnambules.

Jamais un pervers narcissique n’entrera en contact avec lui-même. Il exporte sa propre folie sur les autres. Il est dans l’inconscience la plus totale, non seulement sur lui-même, mais également sur tous les êtres sur lesquels il va projeter son propre bordel intérieur.

Le manipulateur pervers va accuser l’autre d’être méchant, jaloux, d’avoir des mauvaises intentions, de penser ci ou ça, alors que ces sentiments, ces intentions et ces pensées l’habitent lui.

Sa vision sur lui-même et sur les autres sera donc complètement déformée.

Le pervers narcissique est le comble de l’obscurité. Ce sont les êtres qui s’opposent le plus à la conscience.

Il n’y a donc sur terre rien de plus éloigné d’un pervers qu’un éveillé.

D’ailleurs, les effets d’un pervers sont opposés aux effets d’un éveillé.

Lorsqu’on interagit avec un pervers, on plonge dans le chaos et une espèce de folie interne. Les pervers narcissiques rendent littéralement fous.

A l’inverse, interagir avec une personne éveillée est une expérience fabuleuse. Cela donne une sensation d’expansion, de joie et d’amour.

Pour donner un exemple concret, certaines personnes qui ont rencontré Katie Byron à Paris ont explosé en sanglots en la voyant monter sur l’estrade.

Katie Byron
Katie Byron

Il y avait une telle énergie d’amour qui irradiait de sa personne que certaines personnes ont été submergées par une émotion de joie et d’amour en la voyant pour de vrai.

C’est vraiment le genre de sensation qui n’arriveraient jamais avec un pervers narcissique !

Quelles conclusions en tirer ?

Avoir fait l’expérience d’une relation abusive destructrice est la voie idéale pour cheminer vers l’éveil. Parce que faire l’expérience d’une telle relation permet de ressentir au fin fond de son corps toutes les conséquences du non-amour et de l’inconscience.

D’ailleurs, après une telle expérience, l’âme cabossée et lacérée des victimes aspire très intensément à toutes les caractéristiques de l’éveil : amour, quiétude, tranquillité, douceur, paix, acceptation, conscience.

C’est pour ça que les victimes entament très souvent un chemin qui va les mener vers de plus en plus d’éveil suite à leur expérience traumatisantes.

Ce chemin va d’abord les conduire à élargir leur champ de conscience sur leur prédateur : elles vont réussir à voir leur prédateur tel qu’il est, crument, sans se raconter d’histoire, sans leur chercher d’excuses.

Elles vont ensuite partir à la découverte d’elles-mêmes, elles vont apprendre à embrasser leurs failles et leurs zones d’ombres.

Par ailleurs, avoir fait face à toutes les injustices que génèrent une relation abusive destructrice leur apprendra dans la douleur à LACHER tout ce qui sort de leur champ de contrôle.

Il n’y a finalement pas de meilleur apprentissage du lâcher prise que de devoir faire face à un pervers narcissique qui tente de tout contrôler à son avantage.

A travers cette expérience, les victimes pourront apprendre qu’on ne peut pas tout contrôler et qu’il est parfois plus doux d’apprendre à lâcher et d’apprendre à cesser de s’agripper sur ce qui sort de son champ de contrôle.

Ouverture du champ de conscience et renoncement au contrôle sont les deux effets d’une relation perverse et il est vraiment très intéressant de constater que ces deux effets coïncident aux deux fondements de l’éveil.

On en arrive donc au phénomène extrêmement paradoxal suivant : une relation abusive destructrice, avec le temps et lorsqu’elle est proprement digérée, est une voie royale pour cheminer vers l’éveil.

D’ailleurs, le très sage poète soufi Rumi avait écrit « ta blessure est le lieu depuis lequel la lumière va te pénétrer ». C’est exactement le cas avec les pervers narcissiques.

Ta nouvelle vie commence par un tout petit pas...


Inscris-toi à ma lettre d'information et reçois:

  • mon programme vidéo intensif sur 4 jours pour cheminer vers la liberté et la guérison véritables
  • ma checklist inédite 
  • des vidéos et analyses qui te permettront d'élargir ton champ de conscience & de te créer la vie d'harmonie à laquelle tu aspires
  • des offres adaptées à ta situation

4 commentaires sur “4”

  1. Merci Cosima Vega c’est exactement ça…Quand j’ai découvert que jetais avec PN malgré un test fait avec 28 points sur 30 j’ai eu bcp de mal à le croire. Mais tout s’expliquait enfin… j’ai bcp travaille sur moi car qd je l’ai quitté la 1ere question que je me suis posée c’est Qui je suis? Et j’ai découvert la belle personne que je suis…je suis toujours sur le cheminement de l’amour et c’est c que je me dis si ce mauvais existe son diamétralement opposé aussi…

  2. Bonjour Cosima,
    Comme d’habitude, j’apprécie énormément ce que vous dites. C’est exactement ce qui m’est arrivé. J’avais compris tout ce que vous expliquez. J’envisage même à la conciliation, de remercier mon PN pour le bien à posteriori qu’il m’a fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *