La méthode du caillou gris face à un pervers narcissique

méthode du caillou gris

Je vais te présenter ici une méthode qui nous vient tout droit des Etats-Unis et qui fait un véritable carton là-bas. Cette méthode a été inventée par la blogueuse américaine Skylar pour faire face aux pervers narcissiques lorsque nous ne pouvons pas appliquer le « NO CONTACT ».

Cette méthode a été dénommée la « Gray Rock Method » c’est-à-dire, pour traduire littéralement « la méthode du caillou gris ».

Quand appliquer la méthode du caillou gris ?

Cette méthode ne doit être envisagée que lorsque le « NO CONTACT » ne peut être appliqué. En effet, dès que cela est possible, il faut privilégier le « NO CONTACT ».

Il existe trois situations où cette méthode du « caillou gris » pourra être envisagée :

  • Lorsqu’on partage des enfants avec la personnalité malfaisante
  • Lorsque la personnalité malfaisante est un collègue de travail
  • Lorsque la personnalité perverse est un membre de la famille

Attention cependant, pour les deux derniers cas, il est toujours possible d’appliquer la méthode du « caillou gris » dans un premier temps, puis de décider par la suite d’appliquer le « NO CONTACT » (en cherchant puis trouvant un nouvel emploi et en coupant les ponts avec le membre toxique de sa famille).

Quelle est cette méthode ?

Pour faire simple, il s’agit d’incorporer toutes les caractéristiques d’un caillou gris face à un pervers narcissique. Dit autrement, cela consiste à incarner autant de vie et d’exaltation qu’un caillou gris qu’on ne regarderait même pas deux fois sur son chemin.

Quelles sont les caractéristiques du caillou gris ?

Terne : Tu dois être morne et sans aucun attrait tant sur le fond que sur la forme. 

Sur le fond : n’aborde que des sujets ne présentant aucun intérêt particulier et ne pouvant susciter aucune passion, comme la lessive ou la météo. 

Sur la forme : adopte un ton morne et flasque. Evite les changements de ton et de voix qui peuvent par la suite éveiller les ardeurs de ton oppresseur. Idéalement, il faudrait également éviter d’être trop attrayant physiquement face à la personnalité perverse. Par exemple, pour une fille, il s’agira d’éviter les talons aiguilles, le maquillage et les habits qui mettent trop en valeur. Pour les hommes, il s’agira d’éviter les montres clinquantes, les vêtements luxueux. Idem pour la voiture et le logement. Tout ce que tu donnes à voir de toi doit être le plus terne possible. En effet, tout ce qui est attrayant doit être évité face à ces personnalités, car cela risque d’exacerber leur rage, leur jalousie ainsi que leur envie maladive de « te broyer ».

Silencieux : Limite les débats au strict nécessaire en te focalisant sur les faits uniquement. Par exemple, tu pourras dire : « le client untel a accepté notre offre à tel prix » ; « le pédiatre a prescrit les antibiotiques tartempion à Gustav » etc. Surtout, ne rentre dans aucun détail si tu dois expliquer quelque chose. De la même manière, n’ouvre pas une discussion quand tu n’as rien de spécial à dire. Quand on te pose une question, réponds de manière lapidaire des réponses qui ne suscitent pas de réaction. Si on te demande : « comment vas-tu ? » réponds de manière flasque : « bien merci ». Si on te demande « qu’as-tu fait ce weekend ? » réponds de manière terne : « j’ai fait le ménage ». Ne parle jamais de ta vie privée car tu ouvrirais une brèche dans laquelle s’engouffrerait la personnalité perverse pour te faire du mal d’une manière ou d’une autre. Toute information que tu lui donnes sur toi, c’est du pouvoir que tu lui donnes sur toi. Le moins il a d’information sur toi, le moins il ou elle a du pouvoir sur toi. N’essaye pas non plus de faire comprendre à la personnalité malfaisante que tu es mieux sans elle et que tu as une vie pleine de bonheur désormais. Cela pourrait conduire à des situations dramatiques où il/elle pourra tenter de broyer toutes tes sources de joie et de bonheur. N’évoque pas non plus le passé et les événements douloureux du passé. Cela ne ferait qu’enflammer les débats et ça serait reparti pour un tour. S’il ou elle t’accuse de quoi que ce soit, tu aller jusqu’à endosser la responsabilité de ce dont il/elle t’accuse en répondant : « oui » ou « si tu le veux » ou « tu peux le croire ». Dis-le de manière terne et sans aucune conviction. Evidemment, ici, tu ne penses pas un mot de ce qui sort de ta bouche mais l’idée c’est d’éviter de rentrer dans une spirale infernale de fausses accusations, déni, justification et pétage de plomb.

Sans aucune émotion. L’idée ici, c’est de ne laisser transparaitre AUCUNE émotion. Si ton prédateur te lance : « mais tu es devenu sacrément ennuyeux/ennuyeuse », tu peux répondre d’un ton flasque « oui » même si tu ne crois pas ce que tu dis. N’oublie pas que le but du pervers narcissique n’est pas que tu dises « OUI » quand il t’accuse. Son seul et unique but, c’est de te faire réagir de manière émotionnelle, c’est d’entretenir du drame et du chaos. Si tu ne veux pas t’engager dans ta réponse, tu peux lui lancer mollement « peut-être ».

Le mode de fonctionnement du pervers narcissique

Car oui, le pervers narcissique cherche à provoquer des réactions émotionnelles auprès de sa proie. Et pour parvenir à ses fins, il va jouer trois grands rôles hautement toxiques.

Le premier rôle très apprécié du pervers narcissique, c’est celui dans lequel il jouera le sketche de la pauvre victime éplorée. Ici, il s’agira de scènes dignes d’un feuilleton hollywoodien avec du racket affectif en toile de fond. 

Le second rôle très apprécié du prédateur, c’est le rôle du toréador dans la corrida. Ici, le pervers narcissique passe son temps à te titiller « l’air de rien » en attendant que tu pète un plomb. Une petite remarque désobligeante par ci, une petite crasse par-là, une moquerie par ici… 

Enfin, troisième grand rôle du pervers narcissique, c’est celui du monstre terrifiant dans les scènes d’épouvante. Ici, le prédateur vise à semer la peur et la terreur chez sa victime à travers l’utilisation sournoise de menaces, intimidations, insinuations… 

Or, la méthode du caillou gris permet de ne pas répondre présent au jeu toxique du prédateur.

Répondre présent à son jeu nocif, c’est enfiler les rôles miroirs à ceux qu’il a enfilés.

C’est se mettre à pleurer ou à culpabiliser, ou même se poser en sauveur lorsque le prédateur nous joue sa petite scène de racket affectif. C’est s’énerver et péter un plomb lorsqu’il nous titille et nous pousse dans tous nos retranchements. C’est se mettre à être terrorisé lorsqu’il nous intimide ou lorsqu’il nous menace.

Lorsque nous réagissons de cette façon, c’est comme si nous disions à notre prédateur : « OK, TU PEUX CONTINUER A ME TRAITER DE CETTE FACON, TU PEUX CONTINUER A SEMER LE CHAOS PARTOUT AUTOUR DE TOI, ET POUR TE LE PROUVER, JE VAIS REAGIR EXACTEMENT DE LA FACON DONT TU VEUX QUE JE REAGISSE »

Quel est l’intérêt de cette méthode ?

L’intérêt clé, c’est de ne plus fournir aucune réaction émotionnelle, pour ne plus nourrir le monstre.

En adoptant la posture du caillou gris, tu ne fournis plus aucune excitation à ton prédateur.

Tu deviens terne et tu n’as plus aucun intérêt pour lui.

Car son seul intérêt, c’est de susciter le drame et le chaos, la peur, la colère, les pleurs, les émotions exacerbées dans la mesure où il se nourrit de toutes ces émotions paroxystiques que tu dégages.

En effet, lorsqu’il te voit réagir de manière hyper émotionnelle, le pervers narcissique ressentira une espèce de délectation interne, une jubilation intérieure qui le nourrira profondément.

Donc peu à peu, alors que tu adopteras cette posture du caillou gris, il se détournera de toi. Car, à ce moment-là, tu ne seras plus en mesure de lui fournir sa dose d’excitation, de chaos et de drame.

De toute façon, avec un pervers narcissique, la formule est simple : « soit tu lui fournis ce dont il a besoin et il continuera de te pourrir la vie, soit tu adoptes une posture inverse à celle qu’il attend et il te laissera en paix. »

Quelle est la réaction du pervers narcissique face au caillou gris ?

Au départ, le pervers narcissique pourra péter un plomb en réalisant que sa première source d’énergie ne réagit plus à ses agressions.

Il peut se mettre à t’hurler dessus, il peut te menacer et tenter de t’intimider.

Reste calme et non émotionnel surtout mais fais le nécessaire pour imposer ta sécurité et celle de tes enfants (dépôts de plainte si menaces persistantes etc.)

Suite à sa colère de départ, il pourra tenter d’appuyer sur tous les boutons possibles et inimaginables pour que tu redeviennes émotionnel comme avant.

Conserve ta posture du caillou gris dans tous les cas.

Car peu à peu, quand il réalisera que, quoi qu’il fasse, tu gardes ta posture du caillou gris, il se détournera de toi.

Conclusion

Cette méthode, malgré le franc succès qu’elle rencontre aux Etats-Unis, essuie également quelques critiques. 

La critique la plus fréquence est la suivante : « mais si je me transforme en mort vivant, alors le pervers narcissique a gagné ! »

Selon moi, il ne s’agit pas de se transformer en mort vivant mais juste de jouer un rôle afin de ne pas permettre à la personnalité malfaisante de nous pomper toute notre énergie de vie.

Car c’est ça le paradoxe : soit nous restons naturel, plein de vie, de joie, de fraicheur et le pervers narcissique nous pompe toute notre énergie et la retourne contre nous, soit nous décidons stratégiquement de protéger notre énergie de vie et de ne pas lui la montrer afin de pouvoir la conserver pour les gens que nous aimons et qui nous respectent véritablement.

Par ailleurs, on ne peut pas gagner contre un pervers narcissique. La seule façon de gagner contre une telle personnalité, c’est de ne pas jouer. La méthode du caillou gris est clairement une méthode permettant d’actionner le bouton « GAME OVER ».

Pour finir, j’aimerais souligner que, idéalement, c’est le « NO CONTACT » qu’il faut viser. La méthode du caillou gris doit vraiment rester un cas exceptionnel lorsque le « NO CONTACT » ne peut pas être appliqué.

Et pour conclure, si tu es actuellement aux prises avec un pervers narcissique, sache que je propose deux ressources dédiées à cette thématique :

Rejoins le mouvement !

Inscris-toi à la Lettre d'Information et reçois un programme vidéo gratuit sur 4 jours pour cheminer vers la guérison et la liberté

envelope

2 commentaires sur “2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *