Le détail que les victimes de pervers narcissiques doivent connaître au sujet de la loi de l’attraction

La loi de l’attraction est bien plus subtile que ce que de nombreux « experts » affirment avec un ton péremptoire.

Car selon ces « experts », il suffirait d’avoir de bonnes pensées, des croyances positives, une bonne vibration et hopla, ta vie se déploierait de manière merveilleuse et tu accomplirais tous tes objectifs sans l’ombre d’une difficulté.

Quand on évoque avec ces individus le cas des victimes de pervers narcissiques, ils balayent la remarque d’un revers de main et s’exclament : « Ben elles avaient qu’à avoir une bonne vibration ! » Pour un peu, ils ajouteraient : « elles ne récoltent que ce qu’elles ont semé par leur mauvaise vibration ! »

Personnellement, je trouve ce genre de conclusions consternantes voire dangereuses. Le but de cet article est justement de te démontrer pourquoi.

Ces affirmation culpabilisent les victimes de violence

Dans un premier temps, ces affirmations sont terriblement culpabilisantes pour les victimes de pervers narcissiques.

Celle-ci ont déjà traversé le chaos, le drame, la violence sournoise et morale d’une personnalité malfaisante, et on vient leur expliquer qu’elles l’ont bien mérité.

Pire, si par malheur, elles re-subissent des violences après être parvenues à s’extraire de leur enfer (ce qui arrive malheureusement plutôt souvent), on leur expliquera qu’elles en sont entièrement responsables.

Pour les victimes qui entendent un tel raisonnement, c’est un peu le coup de massue sur la tête, d’autant plus qu’elles sont pas du genre à se tourner les pouces et à ne pas travailler sur elles-mêmes.

En fait, c’est comme si elles subissaient « le second effet kiss-cool » : une relation (voire des relations) qui s’apparente(nt) à un enfer éveillé puis la culpabilisation de certaines personnes/théories qui leur expliquent que tout ce cauchemar est de leur entière responsabilité.

Ces affirmation ne tiennent pas la route compte tenu de la personnalité des victimes

Lorsqu’on se penche sur la description usuelle des victimes de pervers narcissiques qu’on trouve dans la littérature spécialisée, on découvre le portrait-robot suivant :

Une personne fraîche, insouciante, positive, joyeuse, intelligente et pétillante.

On est clairement pas face à une personnalité morne, négative et pessimiste.

Or, c’est bien ces mêmes personnalités pleine de joie de vivre qui finissent par attirer à elles l’enfer d’une relation abusive destructrice.

Pas vraiment en phase avec le raccourci très simpliste de la loi de l’attraction « like attracts like » (pour résumer le concept : les gens ayant une certaine vibration vont attirer des gens ayant une vibration similaire).

Dans le cas des victimes de pervers narcissiques, c’est carrément exactement l’inverse qui se passe : « like attracts unlike » 

A l’aune de cette analyse, on comprend bien que cette vision extrêmement simplifiée de la loi de l’attraction ne tient pas la route. 

Ces affirmation ne prennent pas en compte la dimension inconsciente associées à la loi de l’attraction

Comme je l’avais expliqué sur cette vidéo YouTube, la loi de l’attraction repose en réalité sur ce qu’on pense, sur ce qu’on croit, sur ce qu’on dit, sur ce qu’on sent (émotions), mais aussi et surtout, sur son ancrage.

L’ancrage est lié à notre connexion à la terre. Or, cette connexion à la terre est intimement liée au fait de ramener à la conscience tout ce que est caché. Plus nous avons des ombres et des nœuds psychogénéalogiques qui sont restés irrésolus, moins notre ancrage sera bon. 

Typiquement, notre ancrage pourra être profondément affecté par des fardeaux psychogénéalogiques transmis par nos ancêtres. 

Car comment garder les pieds bien arrimés au sol lorsque nous ne voyons pas clair sur nous-mêmes, lorsque nous ne connaissons pas notre place dans notre arbre généalogique, lorsque nous ne sommes pas connectés à nos ascendants ?

Le truc étonnant, c’est que même si on entretient des pensées positives, même si on cultive des propos positifs, même si on surveille tous les mots qui sortent de notre bouche, même si on accueille avec bienveillance nos émotions…. Nous ne pourrons pas attirer à nous du positif si notre ancrage est bancal.

Au final, ces fardeaux qui nous auront été transmis silencieusement par nos ancêtres peuvent finir par impacter fortement nos existences. Nous aurons alors la sensation d’être bloqués, de répéter sans cesse les mêmes schémas sombres, de travailler sans relâche sur nous-mêmes sans que cela soit suivi du moindre résultat. 

Dans un tel cas, peut-on seulement accuser la victime d’être responsable de son destin sombre ?

En fait, concernant la loi de l’attraction, nous ne sommes pas tous sur un même pied d’égalité.

D’ailleurs, sur ce sujet, je remercie Yannick Vérité pour avoir dévoilé ce problème dans plusieurs vidéos sur YouTube. Il est l’un des très rares à avoir eu le courage de dire que la loi de l’attraction « ne fonctionne pas » dans certains cas où l’ancrage n’est pas bon :

(cf. à partir de 34 minutes et 50 secondes de video)

Voilà ce que Yannick explique : « nos racines, c’est notre passé, c’est nos ancêtres, ce sont nos mémoires familiales. Or l’ancrage permet de matérialiser les choses dans la matière. Si nos racines sont porteuses de pollution, automatiquement notre ancrage va être défaillant. Il suffit d’avoir des blessures de l’enfance, des mémoires familiales un peu lourdes pour que nous ne puissions pas accéder à la loi de l’attraction. » 

Un peu plus loin dans la vidéo, Yannick précise que le champ aurique d’une personne peut être marqué par différents évènements traumatisants qui empêchent d’accéder à la loi de l’attraction, sachant que ces évènements traumatisants peuvent avoir eu lieu dans cette vie, durant la vie intra-utérine, mais également dans le passé familial (traumatismes ayant affecté un ou des ancêtres) et dans les vies passées.

Les victimes de pervers narcissiques trimballent en général du « lourd » sur les épaules en matière de traumatismes (évènements du passé, transmission généalogique, vies passées etc.)

Forcément, se créer la vie d’harmonie, de sérénité et de liberté à laquelle elles aspirent demandera bien plus d’effort que pour une personne n’ayant pas tous ces fardeaux à porter sur les épaules.

Conclusion

Pour conclure, j’aimerais conseiller aux victimes de pervers narcissiques de se boucher les oreilles lorsqu’elles entendront des personnes mal renseignées les accuser d’être responsable des violences qu’elles ont subies.

Non, elles n’ont pas à se fouetter d’avoir attiré à elle un ou des schémas sombres directement liés au lourd fardeau reçu en héritage.

Elles ont tout simplement plus de défis à relever que le « commun des mortels » pour se créer la vie à laquelle elles aspirent : plus de cadavres à déterrer et autopsier, plus de douleur à intégrer etc.

Cependant, même si elles ne sont pas responsables de trimballer sur leurs épaules un tas de fardeaux irrésolus, elles ont tout à fait la possibilité de retrouver leur ancrage et de se créer une vie douce, harmonieuse et alignée à leurs aspirations véritables.

Cela sera juste plus compliqué, cela demandera juste plus d’efforts et de courage.

Mais cela sera parfaitement possible.

De toute façon, si leur âme a décidé de s’incarner dans cette famille-là avec ce fonctionnement là et cette histoire-là, si leur âme a décidé de récupérer certains fardeaux irrésolus d’ancêtres malheureux, c’est qu’elles sont tout à fait capables de relever ce défi. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai décidé de créer une formation intensive « AMOUR VRAI » destinée aux victimes et anciennes victimes de pervers narcissiques.

Et comme le disent les Américains : « YES YOU CAN AND YES YOU ROCK ! »

Ta nouvelle vie commence par un tout petit pas...


Inscris-toi à ma lettre d'information et reçois:

  • mon programme vidéo intensif sur 4 jours pour cheminer vers la liberté et la guérison véritables
  • ma checklist inédite pour savoir si la personne en face de toi est véritablement malfaisante
  • des vidéos et analyses qui te permettront d'élargir ton champ de conscience & de te créer la vie d'harmonie à laquelle tu aspires
  • des offres adaptées à ta situation

2 commentaires sur “2”

  1. C’est surement vrai ce que tu écris mais et c’est là ou on tourne en rond nous « victimes de PN » ou « anciennes victimes de PN »
    La question est : Comment fait-on quand on a la volonté de se libérer des fardeaux en héritage, pour guérir ?
    Concrètement quelle méthode fonctionne, quel chemin doit-on prendre ? Quel parcours approprié à ce type de problématique ?
    Parce que vouloir en sortir c’est mon cas mais on est envahi de méthodes et ressources de toute sorte. C’est un peu la jungle entre les thérapies , l’EMDR, la cohérence cardiaque, la sophrologie, le yoga et tant d’autres etc…
    Alors évidemment pour des raisons de temps et de moyens, on ne peut pas TOUT essayer pour trouver SA méthode. Et c’est là ou on est perdue.
    Et c’est là aussi ou toutes les vidéos sur youtube sont déconcertantes elles parlent toutes des conséquences de fréquenter un PN mais elles ne donnent pas de véritable voie de solutions.
    Que conseilles -tu de vraiment sérieux et efficace pour avancer sur le bon chemin de l’ancrage ?

    1. Il y a effectivement beaucoup de méthodes différentes. Par une série de coïncidences, la vie m’a mise face à différentes approches qui coïncidaient bien avec mon passif d’ancienne victime de PN ayant la fâcheuse tendance à réitérer ce même schéma sombre. Ce cheminement vers la libération m’a pris plus d’un an. J’ai fini par compacter ce cheminement dans ma formation intensive « Amour Vrai », afin d’en faire profiter les victimes qui souhaitent une solution « clé en main » pour se libérer de leurs fardeaux. Ce n’est clairement pas le seul chemin possible, mais ça correspond au chemin que j’ai pris personnellement et qui m’a permis de retrouver ancrage, sérénité et stabilité affective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *